Francis Vachon Photographe

October 21, 2014

Conférence sur le photojournalime et la photographie de presse à Gatineau

Le 17 novembre prochain, je serai à Gatineau pour une conférence gratuite organisée par le Club de Photographie Polarisé de l’Outaouais. Je parlerai de photojournalisme / photographie de presse et je présenterai de nombreuses images. Voici l’affiche officielle de l’événement.

conference-gatineau-francis-vachon

October 17, 2014

Portrait de Philippe Girard, bédéiste

Pour l’article Dessiner le passé pour saisir le présent du journal Le Devoir, je devais prendre en photo Philippe Girard.

Philippe Girard

Philippe Girard

Friday links and news

friday-links

Voici mes tweets et retweets de la semaine reliés à la photographie.

(Lire la suite / read more…)

October 15, 2014

La photographie comme mémoire collective

Avant d’être photographe professionnel, je voulais être historien. Même si je n’ai jamais terminé mon Bac en histoire, je porte toujours un grand intérêt envers cette discipline. Aujourd’hui, j’aime combiner mon obsession pour la photographie et ma passion pour l’histoire.

Aujourd’hui, dans le Journal de Montréal, je vous parle de l’importance de la photographie comme mémoire collective. La chronique est disponible pour une temps indéterminé sur PressDisplay.

Les liens mentionnés dans la chronique:
After Hiroshima: Portraits of survivors
Hââbré, the last generation
Before they pass away

October 11, 2014

L’histoire de la photo qui a failli jamais exister

Stephane Delisle, enseignant en philosophie au CEGEP Limoilou

Pour la page Le Devoir de Philo du quotidien Le Devoir, on m’envoie photographier Stéphane Delisle, professeur au CÉGEP Limoilou qui a écrit le texte qui sera publié dans le journal. Quelques portraits, rien de bien compliqué.

Je choisis une classe vide, pour faire quelques photos de lui dans son environnement d’enseignant. Après une vingtaine de minutes, j’ai un certain nombre de photos utilisables. Rien pour mettre dans mon portfolio, mais quand même des photos intéressantes. Alors que je me prépare à ranger mes trucs et que je le remercie de sa collaboration, il m’ouvre une porte que je ne peux laisser se refermer. (Lire la suite / read more…)

« Previous PageNext Page »